RDC: pas de célébration pour l’indépendance

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président de la RDC n'a pas prononcé son traditionnel discours la veille du 30 juin pour « des raisons de santé ».

Aucune célébration officielle n'est prévue pour célébrer la fête de l'indépendance en République démocratique du Congo.

Dans un communiqué, Joseph Kabila a demandé à la population de passer cette date dans « le calme et la méditation ».

Le président de la RDC n'a pas prononcé son traditionnel discours la veille du 30 juin pour « des raisons de santé », selon le communiqué.

Lire aussi sur la crise politique en RDC:

Problèmes sécuritaires

Copyright de l’image AFP
Image caption Des attaques de différents groupes armés se multiplient dans plusieurs régions de la RDC.

Sur le plan sécuritaire, des attaques de différents groupes armés se multiplient dans plusieurs régions de la RDC.

Plus de 50 fosses communes ont été trouvées au Kasaï le 26 juin dernier.

Cette province située dans le centre du Congo a sombré dans la violence depuis 2016 avec des affrontements opposant l'armée à des partisans de Kamwina Nsapu, un chef traditionnel local tué par les forces de l'ordre.

Le conflit a provoqué la morts de 3000 personnes, selon l'église catholique et a fait 1,3 millions de déplacées, selon l'ONU.

Dans l'est du pays, le gouverneur de la province du Nord-Kivu a alerté l'armée congolaise récemment sur la multiplication d'attaques des miliciens.

Il parle du début d'une nouvelle guerre dans cette région du pays.

Lire aussi :