Guinée : deux officiers en justice pour vente frauduleuse de passeports

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les forces de l'ordre en Guinée

Deux officiers de la police guinéenne sont accusés d'avoir vendu frauduleusement des passeports biométriques à des non guinéens.

Selon des officiers de police judiciaire, des investigations sont en cours pour démasquer d'éventuels complices.

Les deux officiers interpellés attendent une procédure judiciaire déclenchée par la police des investigations.

La Guinée et le Maroc ont signé un protocole qui bannit les visas entre les deux pays.

Avec ces passeports, certains candidats à la migration peuvent d'abord se rendre au Maroc, avant de tenter la traversée vers l'Europe.

Depuis, Conakry, la capitale guinéenne est devenue une plaque tournante des étrangers en quête de passeports guinéens pour rallier le Maroc.

Selon des statistiques fournies à la BBC par des officiers de police, entre 2015 et 2017, 20 à 30% des passeports biométriques guinéens ont été vendus à des Africains non-Guinéens qui ont quitté Conakry pour le Maroc.

Lire plus