Nigéria : les religieux mettent en garde contre internet

Alhaji Saad Abubakar, le sultan du Sokoto, exhorte les parents à s'assurer que leurs filles passent plus de temps à des choses utiles Copyright de l’image Getty Images
Image caption Alhaji Saad Abubakar exhorte les parents à s'assurer que leurs filles passent plus de temps à des choses utiles

Le sultan de Sokoto a mis en garde les enfants, en particulier les filles, contre les dangers des réseaux sociaux.

"Le temps que les filles passent sur les réseaux sociaux est inquiétant et cela pose un danger imminent pour notre société", a déclaré le sultan.

Le chef musulman le plus âgé du Nigéria leur demande de ne pas y consacrer trop de temps car cela pourrait conduire à un comportement immoral, a rapporté l'agence de presse du pays.

"Les filles sont le centre nerveux de notre développement moral et sociétal et, si elles déraillent, toute la société sera en danger parce qu'elles sont nos mères et nos éducatrices", prévient-il.

Lire aussi sur le Nigéria:

Intervenant à l'occasion d'une compétition de récitation coranique tenue dimanche à Sokoto, Alhaji Saad Abubakar s'est dit inquiet du développement fulgurant des plateformes de médias sociaux comme Facebook, WhatsApp, Instagram et autres.

Il estime qu'elles ont détourné l'attention des étudiants de leurs objectifs scolaires.

Le sultan a exhorté les parents à s'assurer que leurs filles passent plus de temps à faire des choses significatives, y compris la récitation du Coran, car cela leur sera plus bénéfique.

Sur le même sujet