Mali : 10 soldats portés disparus

Un hélicoptère des forces françaises de l'opération Barkhane survolant Gao le 19 mai 2017. Copyright de l’image CHRISTOPHE PETIT TESSON
Image caption Un hélicoptère des forces françaises de l'opération Barkhane survolant Gao le 19 mai 2017.

L'armée malienne a déclaré que dix soldats avaient été portés après une embuscade tendue par des islamiques présumés samedi entre Gao et Ménaka, dans le Nord du pays.

"Nous avons été embusqués, il y a dix soldats qui manquent à l'appel et nous avons perdu quatre véhicules ", a affirmé le Colonel Diarran Koné, porte-parole de l'armée, sans donner plus de détails.

Cette région du Mali est en proie à une résurgence d'attaques des groupes armés, dont certains sont liés à Al qaïda.

Par ailleurs, des groupes affiliés à Al qaïda ont tué, le mois dernier, au moins cinq personnes dans un complexe hôtelier, qui héberge principalement des Occidentaux, dans le Sud du pays considéré comme une région sûre.

Vendredi, des affrontements près de Kidal (dans le Nord) entre la plateforme de milices pro-gouvernementales menée par le Gatia et les groupes séparatistes regroupés au sein de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) ont fait plusieurs morts, selon le gouvernement qui n'a pas fourni un bilan précis.

Sur le même sujet

Lire plus