RDC : 80 000 personnes déplacées en six jours

Des personnes fuyant la violence en RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des personnes fuyant la violence en RDC

Ces personnes fuient les violents combats entre une milice et l'armée congolaise sur le territoire de Fizi au Sud-Kivu.

Lors d'une conférence de presse à Bukavu, la capitale du Sud-Kivu, Mamane Sidikou, chef de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco), s'est dit préoccupé par le nombre impressionnant de personnes rencontrées sur les routes de la région.

Il a affirmé ''qu'elles vivent avec la peur au ventre''.

L'ONU est aussi préoccupée par ''les abus contre les populations civiles".

La plupart des déplacés vivent sans assistance et sont regroupés sur trois sites.

L'ONU estime à 3,7 millions le nombre de déplacés internes en RDC.

Lire plus