RDC : Sindika Dokolo récuse sa condamnation

Sindika Dokolo, avec sa femme Isabel Dos Santos, fille du président angolais Eduardo Dos Santos Copyright de l’image AFP
Image caption Sindika Dokolo, avec sa femme Isabel Dos Santos, fille du président angolais Eduardo Dos Santos

Le collectionneur d'art congolais Sindika Dokolo marié à la milliardaire Isabel dos Santos, fille du président angolais, dénonce l'instrumentalisation de la justice à des fins politiques.

L'homme d'affaires a été condamné le 4 juillet dernier à un an de prison pour fraude immobilière.

"Il s'agit juste d'une condamnation pour la forme, de manière à s'assurer que je ne me présente pas à l'élection", a déclaré M. Dokolo à la BBC.

Il estime que "cette condamnation est peut-être un moyen de le faire taire ou comme c'est devenu une culture au Congo une manière de l'impressionner".

Le beau-fils du président Dos Santos et son frère Luzolo Dokolo, sont reconnus coupables de faux en écritures et usage de faux.

Ils écopent d'une année de prison assortie de 15000 dollars de dommages et intérêts à payer.

Lire aussi:

Le contentieux immobilier qui les oppose à Yvonne Kusuamina est vieux de plusieurs années, selon le tribunal qui les a condamnés.

L'affaire a été remise à jour en mai, alors que l'homme d'affaires devenait de plus en plus critique envers le pouvoir de Kinshasa.

Le jugement a été rendu le 4 juillet dernier et les condamnés ont interjeté appel.

Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais, s'est refusé à commenter cette affaire.