Niger: 23 morts après des pluies torrentielles

De jeunes hommes tentent de relever le toit d'une chambre effondrée sous le regard impuissant d'une femme Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des jeunes tentent de relever le toit d'une chambre effondrée sous le regard impuissant d'une femme

Au moins 23 personnes sont mortes après des pluies torrentielles dans le pays depuis juin.

"A la date du 10 juillet, 19.459 personnes, soit 2.405 ménages, ont été affectées par les inondations et le nombre de personnes décédées est de 23 sur l'ensemble du pays", a révélé le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU à Niamey.

Les torrents ont aussi emporté 4.000 têtes de bétail dans la région de Tahoua dans l'ouest du pays.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les régions de Tillabéri et Tahoua dans l'ouest du pays sont les plus affectées par les intempéries.

Selon les autorités onusiennes à Niamey, il y a une forte crainte d'apparition du choléra dans la zone.

Dans cette région frappée en 2016 par une épidémie de fièvre de la vallée du Rift, "de nombreux cadavres d'animaux jonchent les mares" où se ravitaillent en eau une partie des populations.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des enfants dans les débris d'une maison effondrée à la suite des fortes pluies

9 enfants ont été tués en juin à Niamey dans l'effondrement de maisons.

Lire aussi sur le Niger:

Les régions de Tillabéri et Tahoua dans l'ouest du pays sont les zones les plus affectées par les intempéries.

A Agadez au nord, aux portes du désert, les inondations ont coupé le seul pont sur "la route de l'uranium", isolant pendant plusieurs jours la cité minière d'Arlit du reste du pays, selon la mairie locale.

Sur le même sujet