Nigeria: 33 morts dans des affrontements

Un jeune éleveur prend soin de ses bêtes à Kaduna Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un jeune éleveur prend soin de ses bêtes à Kaduna

Au moins 33 personnes ont été tuées dans des affrontements entre des éleveurs peuls et des agriculteurs de l'Etat de Kaduna, dans le nord du Nigeria.

"Les violences ont commencé dimanche lorsque des villageois ont attaqué un jeune Peul et son père, causant la mort du jeune homme après son admission à l'hôpital", a déclaré Agyole Abeh, le chef de la police de l'Etat.

Les proches de la victime ont ensuite lancé des représailles sur le village et tué six hommes.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des militaires qui accourent à Kaduna à la suite de l'explosion d'une voiture le 23 juillet 2014

Les jeunes des communautés agricoles "se sont mobilisés et sont partis en brousse attaquer et brûler les campements peuls qu'ils ont trouvés".

Selon le patron de la police locale, "les assaillants avaient tué 26 personnes, principalement des femmes et des enfants, et blessé plusieurs autres" avant le déploiement de ses hommes.

Le président par intérim du Nigeria a demandé des renforts dans l'Etat de Kaduna et déploré ces "morts inutiles" dans un communiqué publié mercredi soir.

Lire aussi:

Yemi Osinbajo a aussi promis de veiller à ce que les "auteurs de ces actes ignobles" soient identifiés et poursuivis en justice.

Sur le même sujet