La RDC privée de 750 millions de dollars

La mine abandonnée de Geca à Lumumbashi Copyright de l’image Getty Images
Image caption La mine abandonnée de Geca à Lumumbashi

Le groupe Global Witness a signalé un manque à gagner de 20% de tous les revenus miniers en République démocratique du Congo.

Le groupe a signalé qu'au moins 750 millions de dollars sont disparus sur une période de trois ans.

La corruption et la mauvaise gestion en seraient la cause.

Dans un nouveau rapport, le groupe explique que les organismes de contrôle de la fiscalité ne verseraient pas la totalité de leurs recettes au trésor public.

De plus, une partie de l'argent est répartie entre des réseaux corrompus qui ont des liens avec le président Joseph Kabila, toujours selon Global Witness.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une mine d'or exploitée par les Belges dans le Katanga

Le gouvernement a pourtant récéemment nié les allégations de corruption dans le secteur minier.

Lire aussi:

Selon Global Witness, l'argent qui aurait pu être utilisé pour la santé, l'éducation et les infrastructures dans le pays est détourné.

La RDC est le premier producteur africain de cuivre et le plus grand fournisseur mondial de cobalt utilisé dans la fabrication des batteries pour les voitures électriques.