Mali : l'armée dénonce une violation du cessez-le-feu

''Les assaillants ont ensuite tenté de jalonner le convoi et l'entraîner dans un guet-apens'', a indiqué un communiqué de l'armée. Copyright de l’image Getty Images
Image caption ''Les assaillants ont ensuite tenté de jalonner le convoi et l'entraîner dans un guet-apens'', a indiqué un communiqué de l'armée.

Selon l'armée malienne, des combattants de l'ex-rébellion de la CMA ont tiré sur l'un de ses véhicules dans le centre du pays.

''Les assaillants ont ensuite tenté de jalonner le convoi et de l'entraîner dans un guet-apens'', a indiqué un communiqué de l'armée.

''La riposte a fait fuir les assaillants laissant derrière eux un panneau solaire, des batteries, des sacs de couchage et des chargeurs de pistolet'', poursuit le communiqué.

De son côté, la CMA explique qu'il s'agit ''d'un convoi de l'armée qui a laissé son trajet habituel pour se retrouver sur l'itinéraire de la CMA''.

''Nos éléments ont fait des tirs de sommation'', a indiqué à la BBC, Illad Ag Mohamed, l'un des porte-paroles de la Coordination des Mouvements de l'Azawad.

Il n'y a pas eu de victimes.

La semaine dernière le gouvernement a accusé la CMA et la Plateforme d'avoir délibérément mis en échec le plan de retour de l'État à Kidal qui était prévu le 20 juillet.

Sur le même sujet

Lire plus