La Tanzanie exige 190 milliards de dollars de taxes minières

John Magufuli, le président de la Tanzanie exige le paiement de 190 milliards de taxes minières à Acacia Copyright de l’image Getty Images
Image caption John Magufuli, le président de la Tanzanie exige le paiement de 190 milliards de taxes minières à Acacia

Les sanctions ont été prises après les travaux de deux commissions mises en place par le président John Magufuli pour enquêter sur le secteur minier du pays.

Selon les rapports des deux commissions, Acacia, la principale compagnie minière du pays, opère illégalement sans verser des taxes dans les caisses de l'Etat.

Les sites miniers concernés sont ceux de Bulyan-hulu et Buzwagi sur des périodes comprises entre 2000 et 2017.

La société a nié toutes ces accusations et contesté la sanction de 190 milliards de dollars de pénalités de taxes et d'intérêts réclamés par le gouvernement

L'entreprise a indiqué qu'elle "envisage toutes les options pour défendre ses droits et qu'elle fournira une nouvelle mise à jour en temps voulu".

Lire aussi:

Le président John Magufuli élu en octobre 2015 avait fait de la transparence dans le secteur minier une de ses priorités.

Pour illustrer cet engagement, il avait limogé en mai dernier des responsables du secteur minier dont son ministre des Mines.

Le secteur minier génère près de 4% du PIB du pays.