RCA: 2 casques bleus marocains tués

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des casques bleus en RCA

Deux nouveaux casques bleus marocains ont trouvé la mort en Centrafrique portant à trois le nombre de soldats onusiens tués dans le pays depuis vendredi.

Leur convoi a été "pris dans une nouvelle embuscade des présumés Antibalaka", a expliqué Vladimir Monteiro, porte-parole de la Mission de l'Onu en Centrafrique (Munisca).

"Deux d'entre eux sont morts, et il y a un blessé", a-t-il ajouté. L'attaque est survenue mardi à Bangassou, ville située à 734 km à l'est de Bangui.

Un casque bleu marocain avait déjà été tué dimanche à Bangassou dans les mêmes circonstances.

"La menace est contre la Munisca mais elle est surtout contre une communauté qui est dans cette ville que les présumés Antibalaka veulent éliminer", précise M. Monteiro.

Il a annoncé l'envoi imminent de renforts composés notamment d'une force d'intervention rapide à Bangassou pour "faire en sorte justement que cette menace sur la ville soit écartée".

Depuis le début de l'année, 12 Casques bleus de la Minusca ont été tués dans des attaques en République centrafricaine, selon les Nations Unies. Sept de ces militaires étaient de nationalité marocaine.