Niger: La difficile cohabitation entre les hommes et les hippopotames
Media playback is unsupported on your device

Niger: la difficile cohabitation entre les hommes et les hippopotames

Au Niger, la cohabitation entre les hommes et les hippopotames devient de plus en plus hypothétique.

Des troupeaux d'hippopotames, à la recherche d'herbes fraîches ou d'eaux profondes, s'aventurent régulièrement près de la capitale, Niamey et de la ville de Tillabéri au sud ouest du pays.

Une dizaine de personnes ont récemment été arrêtées et écrouées à Ayorou, une ville de l'ouest du pays après l'abattage d'un hippopotame, une espèce protégée d'environ 350 individus.

Le gouvernement a annoncé mardi, la création d'un sanctuaire pour hippopotames.

Des images d'Himadou Amadou, notre correspondant à Niamey.

LIRE AUSSI

Niger : arrestations pour "abattage illégal" d'un hippopotame

Sur le même sujet