Congo législatives : incident à Brazzaville

Le scrutin permettra au PCT au pouvoir de conserver la majorité à l'Assemblée
Image caption Le président Sassou-Nguesso

L'incident a provoqué le retrait d'un candidat de l'opposition, selon l'Agence France Presse.

Des militaires munis de cartes d'électeur mais sans cartes d'identité, ont voulu voter dans le cinquième arrondissement de Brazzaville.

Pour les avoir dénoncés, certains militants de l'opposition auraient été passés à tabac selon un témoin cité par l'AFP.

Le scrutin permettra au Parti Congolais du Travail (PCT), le parti du président Denis Sassou Nguesso, de conserver la majorité à l'Assemblée.

Les électeurs doivent départager 94 candidats restés en lice dans 47 circonscriptions.

Le PCT avait obtenu 72 sièges sur 151 au premier tour le 16 juillet.

Lire plus