Le jogging interdit dans les rues de la Sierra Leone

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon la police, les joggeurs n'ont dorénavant le droit de pratiquer leur sport que dans les infrastructures prévues à cet effet, comme les bases de loisirs ou la plage.

En Sierra Léone, la police a interdit le jogging dans les rues du pays en raison des nuisances et obstruction à la circulation, insultes et dégradations de véhicules.

Depuis le 27 juillet, la pratique du jogging en rue est donc "interdite", selon la police, qui veut de la sorte garantir la sécurité des "citoyens pacifiques".

"Pendant les week-ends en particulier, les forces de l'ordre ont également constaté un nombre croissant d'atteintes aux propriétés privées, sans parler de la diffusion de musique à fort volume par les coureurs", a expliqué un porte-parole de la police, Michael Kelly Dumbuya.

LIRE AUSSI

Sierra Léone: le diamant sera vendu en Belgique

Ebola : un vaccin découvert

L'ex épouse de Charles Taylor arrêtée à Londres

Selon la police, les joggeurs n'ont dorénavant le droit de pratiquer le sport que dans les infrastructures prévues à cet effet, comme les bases de loisirs ou la plage.

A quelques mois de la présidentielle, certains hommes politiques ont organisé à Freetown et Makeni (centre) leurs propres joggings, au cours desquels leurs partisans arborent des t-shirts aux couleurs de partis politiques.

En mars, le ministère de l'Education avait déjà interdit la pratique du sport dans les écoles primaires et secondaires de Freetown après des incidents ayant causé la mort d'un étudiant.

Sur le même sujet