Niger : le président demande la libération de 39 otages de Boko Haram

Niger : le président demande la libération de 39 otages de boko haram Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mahamadou Issoufou président de la République du Niger.

Mercredi à l'occasion du 57ème anniversaire du pays, le président du Niger a exhorté son armée à "tout mettre en oeuvre" pour libérer les 39 personnes (33 femmes et 6 garçons), encore otages des combattants de Boko Haram.

Le président Mahamadou Issoufou a appelé les Forces de défense et de sécurité (FDS) à créer les conditions pour la libération et le retour de ces personnes dans leurs foyers respectifs.

Dans un message radio-télévisé, le président du Niger a souligné que "l'organisation" Boko Haram" a été fortement affaiblie par les "actions" de la force régionale créée en 2015 par les pays riverains du lac Tchad : Niger, Nigeria, du Tchad et du Cameroun.

Il a aussi assuré que le regain d'attentats-suicides observés ces derniers temps n'est qu'un signe d'agonie et de désespoir" de Boko Haram.

Plusieurs organisations féminines basées à N'Guigmi, dans la région de Diffa dans le sud du Niger, ont exprimé dans un communiqué leur colère et indignation devant le faible niveau d'engagement des autorités pour libérer ces 39 otages.

Lire plus