Cameroun: cinq personnes arrêtées à Bamenda

Les suspects se sont présentés comme des libérateurs des anglophones dans le pays. Copyright de l’image AFP
Image caption Les suspects se sont présentés comme des libérateurs des anglophones dans le pays.

Cinq personnes ont été arrêtées à Bamenda dans le Nord-ouest du Cameroun pour détention d'arme de guerre et fabrication d'explosifs.

Les suspects se sont présentés comme des libérateurs des anglophones dans le pays.

Ils ont dénoncé leur marginalisation par le pouvoir en place.

L'enquête en cours doit déterminer avec précision l'usage que ces hommes voulaient faire de leurs armes.

LIRE AUSSI

Cameroun : manifestation des avocats anglophones

Cameroun : les avocats anglophones en grève

Une pétition pour la libération de Gbagbo

Fin juillet, le comité des affaires publiques du "Southern Cameroon", la région anglophone du Cameroun, a réclamé la partition du pays aux Nations unies.

Dans un mémorandum sur les agitations dans le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun adressé au président Paul Biya en décembre 2016, les évêques des régions anglophones avaient demandé un retour au fédéralisme pour que la présidence du pays soit alternée entre anglophones et francophones.

Sur le même sujet