Kinshasa: situation tendue après des "tirs de Bundu Dia Kongo"

Une forte présence militaire et policière a été notée. Copyright de l’image AFP
Image caption Une forte présence militaire et policière a été notée. (Archives)

En République démocratique du Congo, des tirs ont été entendus lundi matin dans plusieurs quartiers de la capitale, Kinshasa.

D'après les témoignages recueillis, les adeptes du gourou de la secte politico-religieuse Bundu Dia Kongo ont opéré des incursions dans ces quartiers.

En ce moment, la situation est tendue.

Une forte présence militaire et policière a été notée.

Ne Mwanda Nsemi, le chef de cette secte avait déjà annoncé qu'il lancerait des actions à partir de la date du 7 août.

Il s'est évadé de la prison de Kinshasa le 17 mai dernier au cours d'une attaque orchestrée par ses disciples.

LIRE AUSSI

RDC : échauffourées entre la police et une secte

Kinshasa : 3000 prisonniers dans la nature

RDC : une nouvelle évasion à Kasangulu