RDC : restriction des réseaux sociaux

internet congo Copyright de l’image FEDERICO SCOPPA
Image caption Kinshasa a connu une éruption de violence lundi avec 12 morts par balles la veille d'une manifestation de l'opposition.

L'autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC) a demandé à Orange de prendre des mesures pour réduire au strict mininum la capacité de transmission d'images sur les réseaux sociaux.

Facebook, Instagram, Twitter et Whatsapp sont notamment visés.

La décision des autorités intervient alors que des manifestations contre le gouvernement sont prévues dans tout le pays mardi et mercredi.

Lundi, au moins 12 personnes ont perdu la vie suite à des affrontements entre les forces de sécurité et de présumés adeptes de la secte politico-religieuse Bundu Dia Kongo.