La force du G5 Sahel objet d'une réunion à l'ONU

Un véhicule des Forces Armées Maliennes Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un véhicule des Forces Armées Maliennes

La force conjointe du G5 Sahel est toujours en quête de financement.

Son déploiement a été à l'ordre du jour d'une réunion au Conseil de sécurité de l'ONU mardi.

Pour le moment chacun des pays membres du G5 Sahel a promis de mobiliser 10 millions de dollars par an (environ 5 milliards et demi de F CFA).

L'Union Européenne a annoncé une contribution de 50 millions d'euros (près de 33 milliards de F CFA), qui devra notamment financer le fonctionnement des structures de commandement de la force conjointe.

La France qui est déjà engagée sur le terrain avec l'opération Barkhane apporte également une aide matérielle à hauteur de plus de 8 millions d'euros (environ 6 milliards et demi de F CFA).

Une réunion est prévue le mois prochain à Berlin pour préciser les contributions des pays européens.

Cependant, Japonais, Italiens et Américains se posent des questions quant aux capacités et à l'équipement d'une telle force mais aussi sa cohabitation avec les structures militaires déjà présentes.

La force conjointe du G5 Sahel prévoit de mener ses premières opérations d'ici au mois d'octobre à la frontière entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Sur le même sujet

Lire plus