27 morts dans des attentats-suicides au Nigeria

nigeria Copyright de l’image AFP
Image caption Mandarari se trouve dans le district de Konduga

27 personnes sont mortes et plus de 80 autres blessées dans des attentats suicides dans le nord-est du Nigeria.

La série d'attaque a été perpétrée par trois femmes kamikazes dans une ville située à 25 kilomètres de Maiduguri la capitale de l'Etat de Borno

C'est aux environs de 17 heures mardi que la première kamikaze a fait exploser sa charge dans un marché qui se trouve à l'entrée d'un camp de déplacés dans la ville de Mandarari.

Ce qui, selon des témoins a créé de la panique.

LIRE AUSSI

Nigeria : Shell et Eni inculpés

John Kerry critiqué au Nigeria

Nigeria: des prières pour Buhari

Copyright de l’image AFP
Image caption Le district de Konduga est l'un des épicentres des violences commises par le groupe djihadiste

Les deux autres femmes kamikazes se sont fait exploser à leur tour.

Mandarari se trouve dans le district de Konduga, à quelques kilomètres de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, district qui a été la cible récente de nombreuses attaques du groupe Boko Haram.

Le district de Konduga est l'un des épicentres des violences commises par le groupe djihadiste depuis que l'armée a forcé les combattants islamistes à décrocher de leur base de la forêt de Sambisa, en décembre dernier.

Sur le même sujet