La CEDEAO offre 30 millions CFA au Burkina

Les représentants de la CEDEAO ont offert à l'Etat Burkinabè 30 millions de FCFA, pour soutenir la prise en charge des blessés de l'attaque du café Aziz Istanbul.
Image caption Les représentants de la CEDEAO ont offert à l'Etat Burkinabè 30 millions de FCFA, pour soutenir la prise en charge des blessés de l'attaque du café Aziz Istanbul.

Les représentants de la CEDEAO ont offert à l'Etat Burkinabè 30 millions de FCFA, pour soutenir la prise en charge des blessés de l'attaque du café Aziz Istanbul.

"C'est pour présenter nos condoléances au peuple du Burkina Faso et également apporter notre soutien moral et financier pendant cette période difficile ", a indiqué Xavier Crespin, directeur général de l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS)

La remise a eu lieu jeudi à l'hôpital Yalgado Ouédraogo.

Activités au ralenti à Ouagadougou

Un deuil national de 72 heures au Burkina

Burkina: "15 des 18 victimes identifiées"

"Je profite lancer un appel en vue du renforcement de système de santé de nos Etats pour qu'ils puissent répondre chaque fois au besoin. Il ne faut pas qu'on attende des périodes difficiles, comme celle-là, pour que nous puissions nous mobiliser. Il faut qu'il y ait une mobilisation permanente en faveur du renforcement de nos structures de santé", a-t-il poursuivi.