AfSud : accusé d'agression, un ministre démissionne

Le ministre Mduduzi Manana a démissionné à la suite de l'ouverture de l'enquête de police sur cette affaire Copyright de l’image GOUVERNEMENT AFSUD
Image caption Le ministre Mduduzi Manana a démissionné à la suite de l'ouverture de l'enquête de police sur cette affaire

Le ministre Mduduzi Manana, qui fait l'objet d'une enquête de police pour une agression présumée sur une femme dans une discothèque, a démissionné.

L'annonce est faite samedi par le bureau du président de la République, Jacob Zuma.

"Le président Jacob Zuma a reçu et accepté la démission du ministre adjoint de l'enseignement supérieur et de la formation, M. Mduduzi Manana ", a déclaré la présidence dans un communiqué.

Des séquences d'une vidéo montrant le ministre adjoint de l'enseignement supérieur en train d'agresser une femme plus tôt ce mois-ci a déclenché l'indignation de la société civile et des partis d'opposition.

Fikile Mbalula, le ministre de l'intérieur, a confirmé qu'une enquête a été ouverte contre le ministre.

Lire aussi sur le pays:

Il a indiqué à l'occasion que "personne n'est au-dessus de la loi indépendamment de la position occupée dans la société ".

Mduduzi Manana avait présenté des excuses publiques.

Sur le même sujet