La SADC annonce une médiation en RDC

Cet envoyé spécial, qui selon lui sera certainement un ancien chef d'état, va se rendre à Kinshasa. Copyright de l’image AFP
Image caption Cet envoyé spécial, qui selon lui sera certainement un ancien chef d'état, va se rendre à Kinshasa.

Au cours du sommet de la SADC, Jacob Zuma qui a pris la présidence de l'organisation sous régionale, a annoncé qu'un envoyé spécial va être nommé pour la crise politique en République démocratique du Congo.

Cet envoyé spécial, qui selon lui sera certainement un ancien chef d'état, va se rendre à Kinshasa.

Le président de la RDC, Joseph Kabila ne s'était pas déplacé a Pretoria pour la rencontre.

LIRE AUSSI

Un manifeste pour le départ de Kabila

Un mouvement pour "sauver" la RDC

RDC: "tentative de coup d'Etat déjoué"

Copyright de l’image AFP
Image caption Joseph Kabila s'était rendu à Pretoria fin juin pour une visite officielle

La SADC a demandé à la commission électorale congolaise de publier le nouveau calendrier électoral.

La SADC a toutefois reconnu qu'il n'est probablement pas possible que les élections aient lieu en décembre 2017.

Le sommet de la SADC, l'organisation régionale d'Afrique australe, s'est achevé dimanche en Afrique du Sud.