"Boko Haram utilise des enfants comme bombe humaine", selon l'Unicef

1,7 million de personnes ont quitté leurs foyers dans le nord-est, à la suite de l'insurrection islamiste qui a provoqué la mort d'au moins 20.000 personnes depuis son début en 2009. Copyright de l’image AFP
Image caption 1,7 million de personnes ont quitté leurs foyers dans le nord-est, à la suite de l'insurrection islamiste qui a provoqué la mort d'au moins 20.000 personnes depuis son début en 2009.

Des enfants, en majorité des filles, sont de plus en plus utilisés par les islamistes de Boko Haram comme "bombes humaines" dans le nord-est du Nigeria.

Selon l'UNICEF, l'agence de l'ONU spécialisée dans les droits de l'enfant, le nombre d'enfants ainsi utilisés a été multiplié presque par 4 depuis le début de l'année par rapport à l'ensemble de 2016.

"Depuis le 1er janvier 2017, 83 enfants ont été utilisés comme kamikazes, dont 55 filles, qui étaient souvent âgées moins de 15 ans", indique l'Unicef dans un communiqué dénonçant les exactions de la milice islamiste dans le nord-est du Nigeria.

LIRE AUSSI

27 morts dans un attentat au Nigeria

Nigeria: des chercheurs kidnappés

Nigeria: 15 tués dans un attentat-suicide à Maiduguri

L'UNICEF a aussi compté 27 garçons, plus un bébé accroché au dos d'une fillette.

1,7 million de personnes ont quitté leurs foyers dans le nord-est, à la suite de l'insurrection islamiste qui a provoqué la mort d'au moins 20.000 personnes depuis son début en 2009.

Sur le même sujet