Cameroun: 15 morts à Kolofata

Mais selon l'hebdomadaire l'Œil du sahel, 15 personnes ont été tuées et au moins huit enlevés durant cette l'attaque attribuée à Boko haram. Copyright de l’image AFP
Image caption Mais selon l'hebdomadaire l'Œil du sahel, 15 personnes ont été tuées et au moins huit enlevés durant cette l'attaque attribuée à Boko haram.

Au Cameroun, une attaque attribuée à Boko Haram a fait 15 morts et 8 blessés dans la nuit du jeudi à vendredi dans l'Extrême-nord du pays.

Des assaillants armés ont pris d'assaut la localité de Gakara, dans l'arrondissement de Kolofata dans l'Extrême-Nord du Cameroun.

Joint au téléphone par la BBC, Seyni Boukar, le maire de kolofata, a confirmé qu'il y aurait plusieurs morts suite à cette attaque et que des personnes ont également été enlevées sans plus précisions.

Il a rappelé que des investigations étaient en cours sur le terrain pour déterminer les chiffres exactes.

LIRE AUSSI

Boko Haram: un blogueur auditionné

Boko Haram : Shekau "grièvement blessé"

Des Tchadiens désertent Boko Haram

Mais selon l'hebdomadaire l'Œil du sahel, 15 personnes ont été tuées et au moins huit enlevés durant cette l'attaque attribuée à Boko haram.

Les adeptes de la secte ont également incendié une trentaine de maisons.

La localité de Gakara n'en est pas à sa première attaque.

En mai dernier, elle avait été assiégée par des assaillants qui avaient fouillé toutes les habitations après s'être saisi des réserves des villageois.

Ils avaient enlevé des femmes pour les amener au Nigeria.

Les attaques se multiplient dans l'Extrême-nord du Cameroun, ces derniers jours.

La nuit dernière, la localité de Gartchono a également été attaquée par des présumes adeptes de la secte Boko Haram.

Sur le même sujet