Gambie : Les banques se substituent au Trésor public

Les banques commerciales se sont souvent substituées au trésor public et à la banque centrale Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les banques commerciales se sont souvent substituées au trésor public et à la banque centrale

Les auditions en cours à la commission d'enquête sur la gestion de Yahya Jammeh font des nouvelles révélations.

Les banques commerciales se sont souvent substituées au trésor public et à la banque centrale de Gambie ces 22 dernières années.

Le pays dispose de 14 banques.

''Cette performance suscite des interrogations pour un pays sous développé'', fait remarquer l'ancien directeur exécutif de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Gambien Sidi Sanneh.

Selon les témoignages recueillis par la commission d'enquête, les fonds publics générés par les activités minières, la prospection pétrolière ou l'aide bilatérale sont classés hors budget national.

Ces fonds sont placés dans des comptes crédités en millions de dollars, d'euros ou de dalasis appartenant à des sociétés créées par l'ancien leader gambien ou des sociétés publiques.

''La taille de ces comptes en devises étrangères a permis de garantir la viabilité financière de ces banques'' explique à la BBC l'ancien directeur exécutif de la BAD, Sidi Sanneh.

Sur le même sujet

Lire plus