Centrafrique : début de l'opération de réinsertion des ex-combattants

Le projet pilote du programme DDR, Désarmement, Démobilisation, et Réinsertion des ex-combattants, a été officiellement lancé mardi à Bangui.

Il comprend un volet réinsertion social et un volet intégration dans les forces armées centrafricaines.

Ce projet concerne non seulement Bangui mais aussi 7 autres sites répartis à travers le pays.

Le lancement a eu lieu en présence de Faustin Archange Touadera, chef de l'Etat centrafricain.

Au total, 560 combattants issus de 14 groupes armés en raison de 40 combattants par groupe, sont concernés.

Une première vague de 140 ex-combattants intègreront les rangs de l'armée.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption 280 autres démobilisés feront l'objet d'une réinsertion socio-économique.

280 autres démobilisés feront l'objet d'une réinsertion socio-économique.

Conscient du défi, Parfait Onanga Anyanga, chef de la Minusca, principale partenaire de cette opération, appelle à un effort soutenu de chacun des acteurs.

Sur le même sujet

Lire plus