Nigeria : 14 morts du choléra

Nigeria : 14 morts du choléra Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une femme et ses enfants dans une maternité de fortune à Maiduguri au Nigéria.

La plupart des victimes se trouvent dans un camp de déplacés fuyant les violentes attaques du groupe Boko Haram qui opère dans la zone.

Selon le ministre nigérian de la santé, les victimes décédées au 1er septembre dernier font partie des 186 cas suspects de choléra identifiés dans le pays.

La plupart des cas suspects et des décès concernent les habitants de Muna Garage, un camp de déplacés en périphérie de Maiduguri, la capitale du Borno.

Cette zone est notamment considérée comme l'épicentre de l'insurrection jihadiste du groupe islamiste radicale Boko Haram.

Des mesures ont été prises par les autorités pour circonscrire la maladie, notamment la purification de l'eau et l'installation de latrines supplémentaires.

Des opérations de sensibilisation ont été initiées avec le concours des ONG sur place pour prévenir d'éventuels nouveaux cas.

Le nombre d'habitants à Maiduguri a doublé depuis le début de l'insurrection du groupe armé il y a huit ans.

On estime à plus de deux millions leur nombre avec l'afflux de déplacés venus de tout l'Etat de Borno après avoir fui depuis 2009 les exactions des insurgés.

Lire plus