Cameroun : timide rentrée dans les zones anglophones

Les élèves et les enseignants ont timidement repris le chemin de l'école Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les élèves et les enseignants ont timidement repris le chemin de l'école à Bamenda et Buéa

A Bamenda, l'une des principales villes de la région anglophone du Nord-ouest, la traditionnelle grève observée les lundis a été suivie et même prolongée de trois jours.

Elle commence désormais lundi et se termine mercredi.

La libération d'une partie des leaders anglophones décidée la semaine dernière par le président Biya pour apaiser la crise n'a pas fait baisser la tension.

A Buéa, l'autre principale ville de la région anglophone du Sud-ouest, le ministre de l'enseignement secondaire a encouragé les parents à envoyer leurs enfants à l'école.

Lire aussi:

M. Ngalle Bibehe a assisté à un cours de mathématiques dans un lycée de la ville où des écoles primaires sont cependant restées vides.

Certains parents préfèrent attendre pour voir ce qui va se passer dans les prochains jours.

Sur le même sujet