Ethiopie : au moins 2 morts dans des manifestations

Des Ethiopiens de la diaspora se sont joints aux manifestations Copyright de l’image AFP
Image caption Des Ethiopiens de la diaspora se sont joints aux manifestations

Au moins deux personnes ont été tuées lors des manifestations qui ont éclaté mardi dans des villes de l'Est du pays.

Plus de 600 personnes se sont déplacées lors des affrontements.

La police est accusée par les manifestants d'avoir commis des meurtres sur le peuple Oromo et perpétré des exactions portant atteintes aux droits de l'homme.

Le gouvernement a pour sa part condamné les affrontements. Il a évoqué un conflit frontalier entre les Oromo et leurs voisins dans la région somalienne de l'Ethiopie.

Lire aussi:

Dans un communiqué, il a annoncé avoir envoyé l'armée sur place pour procéder au désarmement des protagonistes.

En août, l'état d'urgence qui avait été imposé pendant 10 mois à la suite de deux mois de manifestations anti-gouvernementales avait été levé par les autorités.

Sur le même sujet