Guinée-Bissau: l'ONU "préoccupée par l'impasse politique"

Des résidents de Bissau s'adonnent au jeu de dame devant un mur couvert d'affiches de partis politiques (illustration) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des résidents de Bissau s'adonnent au jeu de dame devant un mur couvert d'affiches de partis politiques (illustration)

Le Conseil de sécurité des Nations-Unies s'est déclaré mercredi "profondément préoccupé par l'impasse politique" dans laquelle se trouve la Guinée-Bissau.

"Le Conseil est profondément préoccupé de l'incapacité de ses dirigeants politiques à trouver une solution consensuelle durable", a-t-il souligné dans une déclaration.

Le Conseil de sécurité dénonce à cet égard "le fait que l'Assemblée nationale ne s'est pas réunie en session plénière depuis janvier 2016".

L'instance des Nations-Unies a également regretté que "quatre gouvernements successifs ne sont pas parvenus à adopter un programme de travail et un budget national".

Le pays a connu pendant plusieurs années des périodes d'instabilité politique et militaire marquées par des coups d'Etat et des mutineries de soldats.

Lire aussi:

Le Conseil s'inquiète des retombées négatives que la crise politique a sur la population civile et exhorte tous les acteurs politiques à placer les intérêts du peuple bissau-guinéen au-dessus de tout.

Le texte demande aux dirigeants de "lancer un véritable dialogue", notamment sur une révision de la Constitution.

Il rappelle que les Accords de Conakry de 2016, basés sur une feuille de route de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), restent le principal cadre pour obtenir une stabilisation du pays.

La Guinée-Bissau est un des derniers pays au monde selon le classement du Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud), basé sur l'indice de développement humain.

Sur le même sujet