Crise des Rohingyas: le Bangladesh submergé

Sheikh Hasina, la Première ministre du Bangladesh, s'est envolée pour New York Copyright de l’image Getty Images
Image caption Sheikh Hasina, la Première ministre du Bangladesh, s'est envolée pour New York

La Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, s'est envolée samedi pour l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

Elle va appeler à la solidarité internationale face à l'afflux dans le sud du pays de plus de 400.000 Rohingyas fuyant la Birmanie.

En trois semaines, Cox Bazar, où se concentrent les réfugiés, les campements de fortune s'étendent à perte de vue.

La situation a entrainé une dégradation de la situation humanitaire alors que l'aide peine à se structurer.

Selon Marixie Mercado, la porte-parole de l'Unicef, "les gens souffrent de plus en plus" parce qu'il y a plus de gens que de nourriture.

Lire aussi:

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a commencé à vacciner les enfants, qui représentent 60% des réfugiés, contre la rougeole et la rubéole.

L'ONU dénonce une "épuration ethnique" menée par la Birmanie, dont l'armée mène une vaste opération de représailles après des attaques de rebelles rohingyas le 25 août dernier.

Sur le même sujet