AfSud : un responsable syndical abattu

La mine Wondermin de Lonmin près de Marikana à Rustenburg
Image caption La mine Wondermin de Lonmin près de Marikana à Rustenburg

Le Syndicat de l'Association des Mineurs et de la Construction de l'Afrique du Sud (AMCU) a annoncé samedi la mort de Mvelesi Biyela, un de ses membres abattu vendredi soir dans une mine de platine près de Marikana à Rustenburg.

Mvelesi Biyela, un agent de santé et de sécurité à la mine Wondermin de Lonmin près de Marikana à Rustenburg, a été abattu de plusieurs balles vendredi soir devant sa femme et sa fille de six ans à qui il rendait visite.

Selon le président du syndicat AMCU, Joseph Mathunjwa , Mvelesi Biyela est le cinquième membre de son syndicat à avoir été tué par des inconnus depuis début juillet. Tous ces meurtres sont notamment liés à des rivalités a-t-il-précisé. Il a par ailleurs dénoncé l'inaction de la justice depuis le début de cette série d'assassinats.

Aucune personne en lien avec ces meurtres n'a été arrêtée a-t-il-indiqué.

"Nous ne nous battrons pas avec des balles, des armes à feu et des hommes anonymes, mais avec des actions de masse", a déclaré le syndicat AMCU dans un communiqué.

L'entreprise Lonmin qui a confirmé le décès de Mvelesi Biyela a par aillieurs indiqué que la victime était employée à Rowland Shaft et qu'elle a été informée par la police tard vendredi que des inconnus l'avaient abattue.

Wendy Tlou, la porte-parole de Lonmin a dit être préoccupée par cette série de meurtres. Elle a indiqué laisser le soin à " la police pour déterminer les circonstances du drame et les raisons de ces meurtres ".