Kenya : enquête sur la Commission électorale

Le scrutin présidentiel a été invalide par la Cour suprême Copyright de l’image Getty Images
Image caption La justice kényane demande une enquête sur la Commission électorale

Les actes auraient été commis lors du déroulement de l'élection présidentielle d'août.

Le scrutin a été invalidé début septembre par la Cour suprême.

Elle a été saisie par l'opposition.

L'enquête sera conduite par la police et l'agence anti-corruption.

Selon le directeur des poursuites publiques au Kenya, l'enquête doit être achevée dans un délai de trois semaines.

Uhuru Kenyatta, le président sortant avait été déclaré vainqueur avec 54,27% des voix, contre 44,74% pour Raila Odinga, le candidat de l'opposition.

L'élection présidentielle kényane devait être reprise le 17 octobre mais elle a été reportée au 26 du même mois.

Lire plus