RCA : des tirs entendus à Bocaranga

Bocaranga ou encore Bangassou sont régulièrement visés par des attaques armées comme d'autres régions de la Centrafrique
Image caption Bocaranga ou encore Bangassou sont régulièrement visés par des attaques armées comme d'autres régions de la Centrafrique

Des hommes armés soupçonnés d'être des rebelles des 3R ont attaqué samedi Bocaranga, une ville du nord-ouest de la Centrafrique située à la frontière du Cameroun.

Selon des témoins ces individus ont occupé durant leur attaque les points stratégiques de la ville et ont fait fuir les habitants.

Une source militaire à Bangui a indiqué "qu'il y a des victimes ". " Mais il est encore bien difficile de connaître leur nombre exact" a-t-elle-déclaré.

Un habitant de Bocaranga a signalé qu'après l'attaque des 3R, des éléments d'autodéfense antibalaka avaient riposté.

En février, une attaque similaire du même groupe dans cette ville abritant de nombreux Peuls, avait fait une dizaine de morts et de nombreux blessés.

Apparu fin 2015 dans le nord-ouest de la Centrafrique, le mouvement armé 3R prétend protéger la communauté des Peuls contre les attaques des milices antibalaka.

Sur le même sujet

Lire plus