RDC: 3.400 réfugiés en un mois

Des réfugiées congolaises en train de laver le linge Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des réfugiées congolaises en train de laver le linge

Les violences en République démocratique du Congo ont poussé près de 3.400 personnes à fuir vers la Zambie en un mois, s'est inquiété mardi le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

Il s'agit du plus grand afflux de réfugiés observé au cours de ces cinq dernières années, selon l'organisation.

Les gens fuient les affrontements inter-ethniques, ainsi que les combats entre les forces de sécurité congolaises et les milices, a expliqué Andrej Mahecic, un porte-parole du HCR.

La plupart d'entre eux viennent des provinces du Haut-Katanga et de Tanganyika.

Beaucoup souffrent de malnutrition, de paludisme, de problèmes respiratoires, de dysenterie et de maladies de la peau, a indiqué l'instance des Nations-Unies.

60% de réfugiés sont des enfants, toujours selon l'ONU.

Lire aussi:

La Zambie accueille environ 27.300 réfugiés et demandeurs d'asile congolais, renseigne l'ONU.

La plupart des nouveaux venus sont transférés dans un centre de transit dans le district de Nchelenge, à 90 km de la frontière.

Certains restent à la frontière en attendant d'être rejoints par leurs proches.