Kenya: interdiction de manifester dans trois villes

Copyright de l’image AFP
Image caption Le ministre de la Sécurité intérieur, Fred Matiang'i, estime que les organisateurs de manifestation seront tenus pour responsables de tout dommage.

Le gouvernement kényan a interdit les manifestation dans les trois principales villes du pays, Nairobi, Mombassa et Kisumu, qui est le fief de l'opposition.

Le ministre de la Sécurité intérieur, Fred Matiang'i, estime que les organisateurs de manifestation seront tenus pour responsables de tout dommage.

Le pays fait face à des tensions depuis que la Cour suprême a annulé les résultats des élections présidentielle du 8 août dernier.

Le principal leader de l'opposition, Raila Odinga, a annoncé son retrait de la nouvelle présidentielle prévu en octobre.

Ses partisans multiplient les marchent de protestation.

LIRE AUSSI

Kenya: l'informaticien de la commission électorale retrouvé mort

Kenya: une mère gagne contre son fils

Kenya: IEBC dément les accusations de "piratage"

Sur le même sujet