Togo : tension à Sokodé et Lomé après l'arrestation d'un imam

L'imam Alpha Hassan arrêté hier soir est un proche de Tikpi Atchadam (photo), l'un des principaux opposants à Faure Gnassingbé. Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'imam Alpha Hassan arrêté hier soir est un proche de Tikpi Atchadam (photo), l'un des principaux opposants à Faure Gnassingbé.

Lundi, en début de soirée, la tension est montée d'un cran au Togo après l'arrestation d'un imam au nord du pays. Alpha Al Hassan a été enlevé par des hommes en uniformes à son domicile, à Sokodé, une ville située à 330 km de la capitale Lomé.

Cet imam est un proche de l'opposant Tikpi Atchadam.

L'annonce de son arrestation s'est répandue sur les réseaux sociaux. En peu de temps, des groupes de manifestants anti-gouvernementaux se sont réunis et des affrontements ont eu lieu à Sokodé et à Lomé.

Des jeunes qui exigeaient sa libération, ont posé des barricades sur la nationale N1, et brulé des pneus sur la voie publique.

D'après nos sources, des maisons de plusieurs cadres du parti auraient été saccagées, ainsi que le siège de Togotélécom et de la Poste. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrimogène pour dissuader les manifestants. Nos tentatives pour joindre le ministre de la sécurité sont restées vaines.

Ce mercredi 18 Octobre 2017 est le jour prévu par la Coalition de l'opposition pour la grande marche vers le Parlement mais interdite par le gouvernement.

Lire plus