Un rapport de la Minusca dénonce les violences en RCA

Ces violences ont marqué "le début d'une nouvelle spirale de violence intercommunautaire qui se poursuit encore aujourd'hui". Copyright de l’image AFP
Image caption Ces violences ont marqué "le début d'une nouvelle spirale de violence intercommunautaire qui se poursuit encore aujourd'hui".

En Centrafrique, au moins 133 civils ont été tués par des groupes armés dans deux provinces du pays entre novembre 2016 et février 2017.

Le nouveau rapport de la Mission de l'Onu dans ce pays (Minusca) dénonce aussi les attaques de ces mêmes groupes armés qui ciblent des civiles et agissent en toute impunité.

Le document a été établi par la division des Droits de l'homme de la Minusca revient sur les affrontements entre deux factions rivales.

Le Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC) et l'Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC), se sont violemment opposés pendant quatre mois dans les régions de Bria (est) et Bakala (centre).

Ces violences ont marqué "le début d'une nouvelle spirale de violence intercommunautaire qui se poursuit encore aujourd'hui".

Sur le même sujet