Nikki Haley rencontre Salva Kiir à Juba

Nikki Haley a déclaré que les Etats-Unis ''ne faisaient plus confiance au gouvernement de Juba''. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Nikki Haley a déclaré que les Etats-Unis ''ne faisaient plus confiance au gouvernement de Juba''.

L'ambassadrice américaine à l'ONU, a déclaré qu'elle avait transmis un message ''sévère'' au président sud-soudanais, Salva Kiir.

Nikki Haley a déclaré que les Etats-Unis ''ne faisaient plus confiance au gouvernement de Juba''.

S'exprimant sur la radio des Nations Unies, elle a affirmé que le ''président Salva Kiir et son armée devaient agir immédiatement pour arrêter la violence et les abus dans le pays.''

La visite de la responsable américaine , est la première initiative de Washington pour tenter de résoudre le conflit au Soudan du Sud depuis l'arrivée au pouvoir du président Trump en janvier.

La représentante des Etats Unies à l'ONU est en Afrique depuis lundi.

Elle était d'abord en Ethiopie avant de se rendre à Juba.

Nikki Haley poursuit jeudi sa visite en République démocratique du Congo où elle est attendue à Goma.

La publication rapide d'un calendrier électoral sera, sans doute, au menu des rencontres qu'elle aura avec les autorités congolaises.

Sur le même sujet

Lire plus