Cameroun : les douanes africaines en conclave à Yaoundé

Frontière entre la Sierra et le Libéria (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Frontière entre la Sierra et le Libéria (illustration).

La flexibilité et la modernité des méthodes des douanes africaines sont au centre des échanges entre les experts des douanes de l'union africaine qui se réunissent à Yaoundé, en prélude à la rencontre des directeurs généraux des douanes du continent.

L'informatisation et la digitalisation des transactions sont soulignées pour réduire considérablement la lourdeur des procédures douanières.

Selon les douaniers africains, il faut aussi éliminer les barrières non tarifaires pour favoriser l'inter connectivité entre les douanes du continent.

Ceci permettra de faciliter les échanges qui ne sont pas encore effectives en 2017 comme souhaité par l'union africaine.

"Aujourd'hui, nous nous rendons compte que jusqu'à la date de novembre 2017, nous ne sommes pas encore prêts. L'UA axe ses actions sur les communautés économiques régionales, alors que celles-ci ne sont pas au même niveau de développement", a déclaré Laourou Marcelin, un inspecteur des douanes venu du Benin.

Lire aussi:

Les recettes douanières sont parfois très importantes dans l'économie de certains pays africains qui n'arrivent pas à assouplir leurs douanes.

Le travail des experts devra permettre aux douanes de jouer un meilleur rôle dans l'intégration du continent.

Après les experts, les directeurs de douanes vont se réunir pour deux jours afin d'apprécier le travail et donner des orientations pour plus d'inter connectivité entre les douanes du continent.

Sur le même sujet