Corruption : Zuma devrait témoigner devant les députés

L'étau se resserre de plus en plus autour de Jacob Zuma visé dans une affaire de corruption. Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'étau se resserre de plus en plus autour de Jacob Zuma visé dans une affaire de corruption.

L'étau se resserre de plus en plus autour de Jacob Zuma visé dans une affaire de corruption.

Le président de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma, devrait témoigner devant une commission parlementaire dans le cadre d'une affaire de corruption s'il était amené à être sollicité, selon le vice-président, Cyril Ramaphosa.

Il a déclaré aux journalistes que Nelson Mandela avait créé un précédent lorsqu'il a comparu devant le tribunal en 1998 pour répondre à des questions sur sa décision de créer une commission d'enquête sur les allégations de corruption et de racisme dans le rugby.

M. Ramaphosa a déclaré que "Nelson Mandela cherchait à démontrer que même si vous êtes chef de l'État et chef du gouvernement, vous ne devriez jamais être au-dessus des lois".

Ramaphosa est l'un des sept candidats qui souhaitent succèder à Zuma en tant que président de l'ANC, un parti de plus en plus divisé.

Réponse en décembre prochain.