Fraternité Matin: les employés exigent le départ de la direction
Media playback is unsupported on your device

Fraternité Matin: les employés exigent le départ du directeur

En Côte d'Ivoire, les employés du journal Fraternité Matin, ont observé un arrêt de travail de deux heures mardi pour réclamer le départ du directeur général du journal et son adjoint.

Les syndicats de travailleurs lui reprochent une mauvaise gestion de l'entreprise et le non respect des règles qui doivent accompagner un éventuel plan de redressement qui doit être mis en place.

Pour Marc Yévou, syndicaliste au Journal Fraternité Matin, tout plan de redressement obéit à des règles et cela ne doit pas être un moyen pour le directeur de se débarrasser de certaines personnes et de régler ses comptes.

Sur le même sujet