Cote d'Ivoire : 15 millions FCFA par soldat partant en retraite

Des soldats ivoiriens patrouillant au quartier général de l'armée à Abidjan le 12 mai 2017. Copyright de l’image AFP
Image caption Des soldats ivoiriens patrouillant au quartier général de l'armée à Abidjan le 12 mai 2017.

Le gouvernement a incité près d'un millier de soldats à partir à la retraite d'ici la fin de l'année. La mesure est destinée à diminuer les effectifs de l'armée jugés pléthoriques par le commandement.

A terme ils seront 4000 soldats qui devront quitter les rangs de l'armée ivoirienne. Près de 1000 hommes qui ont choisi le départ volontaire à la retraite sont éligibles à toucher une enveloppe de 15 millions FCFA chacun.

Cette décision prise en conseil de ministre la semaine dernière entre dans le cadre de la loi de programmation militaire destinée à restructurer les FANCI (forces armées nationales de Côte d'ivoire).

Dans cette première vague de départ dont la plupart est d'un âge respectable, près de 65% sont des sous-officiers. Les autorités veulent rajeunir les effectifs et surtout respecter la pyramide des grades.

Pour l'instant, 70% des militaires sont des sous-officiers, contrairement aux normes internationales qui préconisent 25% des effectifs à ce grade.

Lire aussi:

Selon l'ancien ministre de la défense, Paul Koffi Koffi, les forces armées sont passées de 15000 à 23 000 hommes en 3 ans, après la crise post-électorale.

En effet, des anciens rebelles des forces nouvelles ont été intégrés dans l'armée.

Il faut rappeler qu'il y a juste quelques mois, le gouvernement avait fait face à des rebellions, avec plus de 8000 mutins qui avaient reçu chacun 12 millions FCFA pour primes non payées.

Sur le même sujet