AfSud : des "malversations" sur le dos de Mandela

Mandla Mandela, l'ainé des petits-fils de Nelson Mandela, exige que les coupables des malversations soient traduits devant la justice. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mandla Mandela, l'ainé des petits-fils de Nelson Mandela, a exprimé l'indignation de la famille.

Des responsables ont été accusés d'avoir détourné et gaspillé plus de 20 millions de dollars à l'occasion des funérailles de Nelson Mandela en 2013.

Mandla Mandela, l'aîné des petits-fils de Mandela, a réagi mercredi au nom de toute la famille pour exprimer leur indignation.

"Nous découvrons avec incrédulité que pendant que nous, la famille, la nation et le reste du monde pleurions la perte de notre aîné, certains en ont profité financièrement en gonflant des fonds sans vergogne", a-t-il dit dans un communiqué.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mandla Mandela accompagne son grand-père pour son dernier voyage en 2013.

La famille estime qu'il est inconcevable "qu'un héritage bâti sur des principes, l'intégrité et une éthique exigeante puisse être souillé et associé à de telles intentions criminelles".

Elle exige que "les coupables soient traduits en justice".

L'organisme national de lutte contre la corruption a révélé la semaine dernière que quelques 300 millions de rands (environ 22 millions de dollars) de fonds publics destinés aux cérémonies ont été gaspillés.

Lire aussi:

Selon l'organisme, les dépenses ont été gonflées par des responsables qui avaient frauduleusement attribué des contrats de prestation lors de l'évènement.

Nelson Mandela est décédé le 5 décembre 2013 à l'âge de 95 ans et a été enterré dans son village de Qunu, dans le sud-est de l'Afrique du Sud.

Un mois après les funérailles, l'opposition sud-africaine avait déjà sonné l'alerte en exigeant une enquête sur l'utilisation de l'argent des contribuables pour les funérailles.

Sur le même sujet