Zimbabwe : l'Etat restitue les fermes aux blancs

Le nouveau ministre de l'Agriculture du Zimbabwe a ordonné jeudi l'évacuation des exploitations agricoles illégalement occupées. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le nouveau ministre de l'Agriculture du Zimbabwe a ordonné jeudi l'évacuation des exploitations agricoles illégalement occupées.

Le nouveau ministre de l'Agriculture du Zimbabwe a ordonné jeudi l'évacuation des exploitations agricoles qui appartenaient à des fermiers blancs.

"Tous ceux qui ont été installés illégalement sur ces terres doivent les quitter", a déclaré Perence Shiri, nouveau ministre de l'Agriculture.

Le ministre a précisé que seules les personnes détenant un permis officiel d'occuper seront autorisées à rester sur ces terres pour en assurer la production.

M. Shiri a déclaré que cette mesure est destinée à relancer l'agriculture pour le bien de l'économie du pays en difficulté.

"Si nous voulons atteindre les objectifs fixés par le gouvernement et utiliser l'agriculture comme pilier de l'économie, nous devons garantir une bonne gestion des fermes", a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Les fermes des blancs avaient été confisquées par le président Mugabe au début des années 2000.

Il avait évoqué un besoin de corriger les inégalités héritées de la colonisation britannique en prenant cette réforme.