Gabon/attaque : le journaliste grièvement blessé est hors de danger

gabon,police,danois,danemark,journaliste,attaque
Image caption Deux ressortissants danois ont été blessés, dont l'un gravement, samedi 16 décembre à Libreville dans une attaque au couteau perpétrée par un Nigérien disant agir « en représailles à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël »

Le journaliste danois grièvement blessé samedi à Libreville dans une attaque au couteau est hors de danger, a affirmé dimanche le Préfet de police de Libreville, le colonel Serge Hervé Ngoma.

De son côté, le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon a condamné cette attaque perpétrée contre deux Danois à Libreville par un Nigérien ayant crié "Allah Akbar" et disant agir "en représailles à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël".

L'imam Oceni Ossa, qui a rappelé que "la pratique de l'islam qui enjoint à tout musulman de respecter la vie", a demandé au gouvernement de "réprimer l'auteur ou les auteurs de cette agression" et il a exprimé l'entière disponibilité pour les besoins d'enquête" du Conseil supérieur islamique.

Dimanche matin, les forces de sécurité gabonaises ont procédé à plusieurs dizaines d'arrestations à Libreville dans le cadre de l'enquête sur cette attaque, pour laquelle les autorités gabonaises n'ont pas publiquement utilisé les qualificatifs de "terroriste" ou "jihadiste".

Sur le même sujet