Accord de cessez-le-feu au Soudan du Sud

Cette annonce a été faite jeudi par le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat. Copyright de l’image AFP
Image caption Cette annonce a été faite jeudi par le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

Les belligérants du conflit armé au Soudan du Sud d'accord sur un cessez-le-feu.

Cette annonce a été faite jeudi par le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

Le Soudan du Sud est déchirée par une guerre civile depuis décembre 2013.

L'accord prévoit que le cessez-le-feu prendra effet à compter du 24 décembre à 00 heure locale, soit 21 heures en temps universel.

Il a été obtenu à l'issue de quatre jours de négociations, placées sous l'égide de l'organisation régionale.

Il s'agit du premier cessez-le-feu obtenu depuis les violents combats qui avaient agité la capitale Juba en juillet 2016.

Les affrontements entre les troupes de Salva Kiir et de Riek Machar marquaient l'échec d'un accord de paix signé en août 2015.

Ce échec avait permis à Riek Machar d'être réinstallé au poste de vice-président et de revenir à Juba.

Après ces violences, ce dernier avait dû fuir le pays, pour s'exiler en Afrique du Sud.

Le président de la Commission de l'Union Africaine qualifie l'accord de premier pas encourageant qui redonne une lueur d'espoir au peuple sud soudanais.

Mais Moussa Faki tempère en soulignant qu'il s'agit d'un petit pas et qu'il faut maintenant des actions pratiques.

Le ministre éthiopien des affaires étrangères parle d'un message d'espoir aux Sud-Soudanais en forme de cadeau de Noël.

Sur le même sujet

Lire plus