Mauritanie: le nouvel "ouguiya" en circulation

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz a institué cette réforme monétaire pour "protéger le pouvoir d'achat du citoyen". Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président Mohamed Ould Abdel Aziz a institué cette réforme monétaire pour "protéger le pouvoir d'achat du citoyen".

Le nouvel ouguiya, la monnaie mauritanienne, qui perd un zéro par rapport à l'ancien, est entré en circulation ce lundi.

Selon l'AFP, cette nouvelle version de la monnaie du pays a obligé plusieurs banques à ouvrir exceptionnellement leurs guichets le 1er janvier.

"Nous sommes là jusqu'à 12H00 GMT à la demande du gouvernement. Nous sommes au service de nos clients après un long weekend", a indiqué un guichetier de la Banque mauritanienne pour le commerce International (BCI).

À partir de ce 1er janvier 2018, dix ouguiyas deviennent un ouguiya. Ce changement avait été annoncé par le président Mohamed Ould Abdel Aziz le 28 novembre lors de la fête nationale.

Le chef de l'État mauritanien avait souligné que cette mesure permettra "à l'ouguiya de reprendre sa place dans les transactions financières, de protéger le pouvoir d'achat du citoyen et de réduire la quantité de la monnaie en circulation".

Lire aussi:

Les anciens billets et pièces seront retirés selon un calendrier établi par la Banque centrale de Mauritanie (BCM), en commençant par les billets de 5.000 (11,76 euros) d'ici le 31 janvier.

Les billets de 2.000 et de 1.000, suivront respectivement d'ici un à deux mois plus tard ; et les plus petites coupures d'ici juin.

L'objectif du retrait des anciens billets et pièces a pour objectif de protéger la monnaie nationale "contre la falsification", a affirmé la Banque centrale dans un communiqué.

Sur le même sujet